• Chapitre 6 partie 3

    La Rencontre Nationale avait lieu à la préfecture d’Hyogo fin septembre.  

    Loulou ne pouvait pas être là à cause d’auditions, mais Emilie, Maggie Grigri, Lala et moi avions fermé le MAHO-do temporairement et étions descendues soutenir Sophie. Nous étions rassemblées au stade de Kobe, lieu de la compétition.

    Évidemment, les parents de Sophie, vêtus de happi (NDT : kimono courts portés lors de festivités) avec bandeau assortis, étaient aussi venus l’encourager.   

    Les préliminaires du 100m féminin eurent lieu le matin, et les demi-finales eurent lieu juste après midi. La finale était prévue aux alentours de 16h30.

    Notre Sophie était en compétition contre des adultes et des étudiantes et gagna la première place aux préliminaires, la seconde en demi-finale, et était sélectionnée pour la finale. 

    Parmi les 8 compétiteurs restants, il y avait de nombreux rivaux redoutables, comme l’avait prévu Sophie. Il y avait 3 candidats aux jeux olympiques, dont un représentant le Japon, ainsi que l’élève de terminale de Kobe qui avait battu Sophie à la compétition inter lycée en Aout.

    Le chrono de Sophie était le 5ème meilleur parmi les finalistes, mais les autres concurrents étaient à l’affût et avait observé et analysé sa course. Comparativement, à mes yeux, Sophie manquait de concentration.

    Elle s’inquiétait probablement du fait que Iiyama, qui avait promis de venir la soutenir, n’était pas présent.

    « Peut-être qu’il ne pouvait vraiment pas s’entendre avec ses petits-enfants après tout… » nous souffla avec inquiétude Sophie, alors qu’elle arrivait au niveau des sièges du premier rang où nous campions pour lui parler avant le début de la compétition.

    « Sophie, concentre-toi sur la course !

    —Montre leur toute la puissance d’Osaka ! »

    Acquiesçant à nos encouragement, Sophie trottina lentement jusqu’au point de départ de la piste.

    « Sophie, excuse-moi d’être en retard ! » Une voix familière résonna du haut des gradins.

    C’était Iiyama, accompagné d’une collégienne et d’une élève d’école primaire qui devaient être ses petites-filles.

    « Grand-père Iiyama… » Sophie se releva et le fixa.

    Progressivement, son visage s’éclaira.

    Et à cet instant, Iiyama et ses 2 petites-filles déroulèrent une bannière faite main.

    Les mots « Championne ! Sophie Senoo, attrape cette médaille d’or ! » étaient marqués dessus.

    « Je suis arrivé à Kobe hier, mais mes petits-enfants voulaient terminer ça, donc nous avons pris plus de temps que prévu » Expliqua Iiyama.

    « Sophie, Grand-père nous a beaucoup parlé de toi ! Bonne chance ! 

    —Courage, Sophie ! »

    Les petites-filles d’Iiyama crièrent leur soutien. En les entendant, Sophie serra les poings, acquiesça sans un mot, et se mit en position.

    Vous ne me croirez peut-être pas, mais depuis mon siège dans les gradins, je pouvais distinctement ressentir l’aura de forte détermination émanant de Sophie.

    Sophie se positionna dans les starting blocks et attendit l’envoi de la course.  

    Alors que Loulou était magnifique devant la caméra et sur scène, je sentis en cet instant que Sophie était magnifique d’une toute autre façon.

    Les yeux perçants fixés sur son objectif, la mâchoire serrée, et les impressionnants muscles de ses cuisses…elle était artistiquement magnifique.

    Quand le coup de pistolet résonna et qu’elle bondit, j’étais complétement fascinée.

    Sophie avait tout explosé !

    Après son départ fulgurant, elle sprinta jusqu’à la ligne d’arrivée, ignorant athlètes olympiques et rivaux, alors qu’elle courrait réaliser la promesse faite à Iiyama : gagner la médaille d’or. Elle est tellement impressionnante.

    Son temps final était de 11.52 secondes, soit 0.22 secondes de moins que son record personnel. Elle avait également battu le record de vitesse jamais atteint par une lycéenne sur ce type de course.

    En cet instant, Sophie Senoo s’érigea en nouvelle star du monde de l’athlétisme japonais.

    Emilie et moi enlaçâmes les petites-filles, alors que Iiyama souriait avec joie. Je voulais donner ce même sourire à Sophie, mais choisis d’applaudir joyeusement à la place.

    *

    Alors que nous étions transportées par la victoire de Sophie, Loulou luttait seule.

    Nous avions choisi de redevenir apprenties sorcières, mais Loulou avait refusé.

    Elle ne voulait pas se reposer à nouveau sur la magie.

    C’est vrai. Sa vie était tellement différente de la nôtre. Elle était séparée de sa famille et vivait seule, et à l’école, elle avait plus de rivales que d’amies. Loulou devait ressentir beaucoup d’anxiété.

    La magie est quelque chose qui ne doit être utilisé qu’en dernier recours pour aider ceux dans le besoin, quand il n’y a pas d’autre solution. Cela peut paraître évident, mais c’est la base même de la magie.

    Personnellement, j’aurais bien utilisé la magie pour me faciliter la vie. C’est seulement grâce au soutien et à l’aide des autres que je me suis retenu de le faire.

    Revenons-en à Loulou. Il y avait beaucoup de gens à l’école, ainsi que des fans et des gens du show-business qui savaient qu’elle avait était une enfant star.

    Il y en avait beaucoup aussi qui était encore choqués par son changement d’apparence.

    Nous savions dès le départ que même si elle était physiquement différente maintenant, Loulou restait la même à l’intérieur.

    Cependant, les gens ne pouvaient savoir ça en ne connaissant Loulou qu’au travers de la télé.

    « Comment va Loulou ? Est-ce qu’elle s’en sort ? » Demanda Sophie.

    Je secouai la tête. « Elle vient de m’envoyer un message me disant qu’elle avait renoncé à ses auditions. »

    C’était la deuxième fois que ça arrivait. Au lieu de retourner travailler pour des shows télévisés, Loulou avait choisis de faire son comeback sur scène. Cependant, son agence ne lui avait proposé que des shows télé. Et même pas des séries télévisées, que des émissions de variété.

    « Son ancienne célébrité ne lui permet d’accéder qu’à ça. Elle est probablement déterminée à montrer qu’elle veut vraiment devenir actrice. Résonna Sophie.

    —Mais Loulou travaille si dur. Sa voix est vraiment jolie, et son chant s’est aussi amélioré. » Dit Emilie

    Loulou ne travaillait pas au MAHO-do pour l’instant, mais elle venait à Misora toute les semaines nous rendre visite.

    Elle prenait aussi des leçons de chants dans la pièce insonorisée chez Emilie. Même si Emilie pouvait jouer du piano pour elle, ma mère venait d’ordinaire aider Loulou à projeter sa voix et à jouer du piano.

     Bien sûr, elle avait aussi des leçons de danse et d’anglais un jour sur deux, ainsi qu’un entrainement physique, et une étude de différent films et comédie musicales. C’était vraiment un emploi du temps difficile.

    Cependant, il était aussi vrai que les compétences de Loulou s’étaient améliorées.

    « Elle est probablement bien meilleure que les autres chanteuses de son âge. Songea Emilie.

    —Wow, alors ça veut dire qu’on ne pourra plus aller au karaoké avec elle. Elle sera trop forte. » Dit Sophie.

    Nous avions pour habitude d’aller ensemble au karaoké de temps à autre et Loulou avait toujours été très forte.

     « Hihihi. Alors Loulou va enfin me surpasser, dis-je avec un sourire.

    —A quelle sorte d’auditions va-t-elle choisir de participer pour la prochaine fois ? Demanda Sophie.

    —J’ai entendu dire qu’elle en a fait plusieurs récemment. Elle prévoit de participer à une comédie musicale, alors elle entraine son diaphragme et fais de l’entrainement vocal. »

    Hein ? 

    Est-ce que personne ne va me répondre ?

    Sophie n’a même pas placé une petite remarque bien pensée.

    Maintenant que nous sommes lycéennes, est-ce que je perds ma position de leader du groupe ?

     

    *

     

    Le Dimanche suivant, Loulou vint au MAHO-do, et le magasin était animé.

    Ma petite sœur Bibi était aussi venue avec ses amies pour nous rendre visite ce jour-là.

    Malgré son dur travail, les notes de Bibi fluctuaient au-dessus et en-dessous du nécessaire pour entrer à l’académie Karen, et elle était venue acheter un bracelet aidant à réaliser les souhaits.

    « Si je ne suis pas admise, je vais rependre des rumeurs comme quoi les objets magiques du MAHO-do sont tous des attrape-nigauds. » Me menaça fièrement Bibi.

    Loulou passa la tête hors de l’atelier et répondit à ma place : « Bibi, je suis celle qui a fait ce bracelet. » Elle agita sa main en direction de Bibi, et nous vîmes un bracelet identique à son poignet. 

    « Ça devrait aller si je porte un bracelet assorti à celui de Loulou ! Allez, il est temps de rentrer et de travailler ! »

    J’avais dit à Bibi comment Loulou travaillait dur pour faire son comeback en tant qu’actrice. Saluant Loulou, elle partit avec ses amies. 

    Le reste de la matinée fut tout aussi agité, avec des groupes d’amis de l’école primaire, des camarades de cette années, et de bonnes amies du collège passant au magasin.

    Grâce à l’aide de Loulou, Maggie et Grigri et moi avions pu survivre à cette journée.

    Dans l’après-midi, Emilie et Sophie vinrent aussi travailler.

    « Ça faisait un bail que je n’avais pas eu mes quatre beautés rassemblées au magasin » Dit Maggie Grigri avec un sourire à Lala

     

     

    Quand Emilie et Sophie arrivèrent dans l’après-midi, j’eu enfin le temps de prendre un déjeuner tardif.

    Alors que je me reposais à l’atelier, je regardais mes trois meilleures amies travailler.

    Toutes les trois vivent leur vie à fond, à mon grand désarroi.

    Comparée à elles, je suis juste…

    « Haaaaa » je laissai échapper un gros soupir.

    « Qu’est-ce qui ne va pas Dorémi ? » Emilie arriva avec une tasse de thé.

    « Eh bien, Loulou, Emilie, Sophie, vous avez toutes un but et vous y travaillez dur. Je suis envieuse parce-que vous vivez vraiment votre vie à fond. 

    —Ce n’est pas vraiment quelque chose à envier. C’est bien d’avoir un but, mais ça ne sert à rien si ça te fait perdre de vue tout le reste. C’est important de connaître des choses en dehors de ce que l’on apprend à l’école, et d’expérimenter, contra Emilie. J’aime jouer du violon, donc je vais à chaque leçon, tous les jours, mais je ne suis pas un prodige, et je ne deviendrais peut-être même pas professionnelle. Pour l’instant, je souhaite juste que ma musique atteigne quelqu’un. »

    Est-ce que Sophie pensait la même chose en entrant dans le club d’athlétisme ?

    « Hum, mais tu sais. Est-ce que tu n’as pas l’impression que c’est un fardeau de m’avoir comme amie ? Quelqu’un qui n’a aucun talent, et qui ne travaille pas dur sur quelque chose ?” Demandai-je.

    « Quoi ? » J’entendis deux voix en même temps.

    « Sophie…Loulou ! »

    Sophie et Loulou nous rejoignirent avec des tasses de thé.

    « Dorémi n’a aucune idée de ses qualités, expliqua Emilie.

    —Bah, c’est habituel pour Dorémi de ne pas savoir grand-chose, répliqua Sophie.

    —Dorémi, c’est impossible pour quelqu’un de n’avoir aucune qualité, m’assura Loulou.

    —Mais Dorémi réfléchis beaucoup sur ce sujet ces derniers temps » Dit Sophie.

    Je ne savais pas si j’avais vraiment quelques qualités que ce soit après ce qu’elles aient dit, mais je savais qu’elles avaient parlé sincèrement.

    « Ça ne ressemble pas à Dorémi de se comparer aux autres.

    —Vraiment ? Oui c’est vrai. Désolée.

    —Pas de soucis, c’est bien d’être honnête. »

    Peut-être que je ne connais juste pas mes propres qualités.

    Ça serait bien que je puisse trouver ça rapidement.

    Hum…Mais j’ai réalisé qu’aucune de mes amies ne m’avait donné une vraie réponse. Alors qu’elles sont mes qualités ?

    *

    Le lendemain, je repensais encore à ce souci, et je n’arrivais pas à me concentrer en cours. Léon remarqua mon inattention et me donna une leçon.

    C’était un gars vraiment cool en dehors de l’école, mais il pouvait être très sévère en classe.

    « Dorémi, tu me déçois ! Va te passer de l’eau sur le visage !

    —Oui, oui…

    —Un seul “oui” est suffisant ! Tu nettoieras les toilettes avant de revenir ! 

    —Hééé !

    —La bonne réponse est « Oui monsieur » !

    —Oui monsieur…”

    Finalement, ça m’avait pris tellement de temps de nettoyer la pièce que c’était la récré, et Sophie était venue m’aider.

    « Tu t’inquiètes toujours par rapport à hier ?

    —Mais aucune d’entre vous ne pouviez citer une chose de bien à propos de moi quand même.

    —Eh-Eh bien… 

    —Tu vois, tu ne peux même pas en citer une.

    —Ce n’est pas vrai. Ah oui, tu peux sourire instantanément à l’instant où quelqu’un parle de steak. 

    —Bah, c’est… » Je souris joyeusement en bavant un peu, avant de paniquer et retorquer : « En quoi c’est une bonne chose ?!

    —Haha, je rigolais. Mais je suis sûre qu’Emilie, Loulou et moi pouvons trouver au moins 30 bonnes choses à propos de Dorémi. »

    A cet instant, une voix familière se fit entendre par la fenêtre : « Mindy peut aussi ! »

    « Hum ? »

    Nous nous tournâmes vers la fenêtre et remarquâmes un chapeau jaune familier.

    « Humm ? »

    Sophie et moi nous frottâmes les yeux et regardâmes à nouveaux la forme familière en tenue d’apprentie sorcière.

    c6-1

    C’était Mindy Asuka.

    « Salut ! »

    Mais il n’y avait pas de temps pour ça ! Et elle volait sur son balai, en plus !

    Et si les autres lycéens la voyaient ?!

    Aah, qu’est-ce qu’il se passerait ?

    Ma situation avec François n’était toujours pas claire…

    Le comeback de Loulou était toujours en travaux…

    Dans tous les cas, l’histoire de la Dorémi de 16 ans s’arrête ici.

    La suite arrivera avec le prochain livre !

     

    Bonne chance à tous, et soyez heureux !


  • Commentaires

    1
    Shunfry
    Mercredi 19 Juillet à 01:47
    Bordel la best girl qui arrive à la fin du livre, c'est beau !
    2
    Jeudi 20 Juillet à 13:15

    Yeaaah ! 

    Une superbe fin de tome 1, on retrouve petit à petit notre groupe ! J'avoue avoir hâte de lire la suite héhé ! 

    Bravo à vous ! :D

    3
    Chirine
    Vendredi 21 Juillet à 17:07

    Hâte de lire la suite

    4
    Mercredi 26 Juillet à 18:04

    Et de un de terminé ^^ Félicitations, vraiment :) Faites péter le champagnes :p

    Sinon, je suis bien contente de revoir notre petite Mindy, elle m'avait manqué :)

    Bonne continuation pour la suite, et bonnes vacances ;)

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    5
    Samedi 29 Juillet à 00:04

    Eh Beh!

    6
    Queen-channn
    Mercredi 9 Août à 02:35

    Hâte de lire la suite *^* et merci pour votre travail

    7
    Mercredi 25 Octobre à 12:10

    Hâte de lire la suite, merci pour ce travail^^ espérons que François mangeras le bonbon du courage lol^^

    8
    Noni
    Mardi 5 Décembre à 16:05

    je ne m'attendais pas à la revoir bravo pour la trad j'ai commencé la suite c'est cadeau (désoler pour les fautes d'ortographes)

     

    Sophie et moi avons rapidement attrapé Mindy et l'avons poussée dans une cabine. Après elle, nous avons fermé la porte de la cellule juste au moment où un groupe d'étudiantes entrait dans les toilettes.

     

    Sauver!

     

    En regardant l'un l'autre, Sophie et moi poussions un soupir de soulagement.

     

    Cependant, c'était insupportable pour Mindy, dont la bouche avait été couverte par nos mains et qui était retenue par nous deux.

     

    "Doremi, Sophie, je me sens mal à l'aise!" Gémit Mindy.

     

    Nous enlevâmes nos mains de sa bouche et la fusillai du regard.

     

    "Shhhh-" Nous avons signalé à Mindy que nous avons placé nos doigts sur nos lèvres en même temps.

     

    « Ce sera gênant s'ils découvrent trois personnes entassées dans les même toilettes, non? » dit Sophie à voix basse à voix basse.

     

    "C'est vrai," répondit Mindy avec un sourire insouciant.

     

    À ce moment-là, la cloche a sonné pour signaler le début des leçons, et nous avons senti que les étudiantes quittaient les toilettes.

     

    Après avoir confirmé qu'il n'y en avait plus, nous sommes sortis de la cabine.

     

    Nous avons ensuite fait une promesse de nous rencontrer au MAHO-do après l'école. J'ai rapidement envoyé un mail pour mettre à jour Emilie et Loulou, avant de nous séparer de Mindy.

    J'ai été la première à atteindre le MAHO-do après l'école, car Sophie s'était entraîné pendant qu'Emilie avait des leçons de violon. Là, j'ai trouvé Mindy discutant avec Maggie Grigri et Lala

     

    "Bienvenue, Doremi!" Mindy m'a salué.

     

    "Je suis de retour ... Hé, c'est ma ligne . Je peux enfin dire ça, Mindy ... Bienvenue! "

     

    Je me suis envolé vers Mindy et lui ai donné d'innombrables câlins que je ne pouvais pas faire à l'école tout à l'heure.

     

    "Qu'est-ce que c'est? Vous, les filles, agissez comme des gosses, "gronda Maggie

     

    "Fufu, que dit-tu? Tu as toi-même donné à Mindy plus de câlins quand elle est passée la nuit dernière, "dit Lala avec un sourire taquin.

     

    "S-Tais-toi!" Gronda Maggie pour couvrir son embarras.

     

    "Attendez une seconde. Mindy, je pensais que tu n'étais arrivé qu'au Japon aujourd'hui? "Demandai-je.

     

    "Hé bien ..."

     

    "Si tu étais là hier, pourquoi ne pas nous avoir contacté? C'est méchant! "Je me suis plaint.

     

    "Ce n'est pas ça. J'ai atteint le Japon très tard hier soir ", a expliqué Mindy

     

    "C'est moi qui lui ai dit de ne pas vous contacter, car Doremi te raterait sûrement d'ici là", a ajouté Maggie

     

    "Je sais que dès fois que je m'endors, je ne me réveillerai pas avant le lendemain matin ... Mais quand même ..." dis-je avec une moue.

     

    "La lune souriante était sortie la nuit dernière aussi, alors nous avons amené Mindy au monde des sorcières", a déclaré Lala.

     

    Mindy hocha la tête. "Grâce à eux, j'ai réussi à rencontrer la Reine et à redevenir apprenti sorcière."

     

    "Je vois. C'est vrai, tu t'es transformé en apprenti sorcière quand tu es venu à l'école, »dis-je avec sarcasme.

     

    Cependant, Mindy n'a pas pris le sarcasme et répondit joyeusement, « Heheh, mais il a été longtemps depuis que je suis un apprenti, et je voulais monter sur mon balai et jeté un peu de magie. »

     

    "Mais si tu utilise la magie pour ton propre bien ..."

     

    "Je ne peux pas, non? J'en ai entendu parler de la part de la reine. Je suis devenu apprenti sorcière pour la même raison que vous tous.

     

    "La même raison que nous?" Je me demandais.

     

    "Pour Loulou", a déclaré Majorika.

     

    "C'est vrai! Je veux lui donner autant d'aide que possible.

     

    Pendant son séjour à New York, Mindy s'est tenue au courant des nouvelles du Japon sur Internet. Elle a également pris connaissance des activités de Loulou par des échanges de courrier avec nous.

     

    "Je vois. Nous sommes peut-être séparés, mais nous pensons de la même manière. »Dis-je joyeusement en tenant les mains de Momo-chan dans les miennes.

     

    A partir de là jusqu'à l'arrivée de Sophie et Emilie, Mindy nous a parlé des trois années qu'elle avait passées aux États-Unis.

     

    Elle avait terminé quatre années de scolarité à New York et avait obtenu son diplôme en juin. Elle avait passé du temps à jouer avec une amie Beth, une fille nommée Mary qui ressemble à Elena, ainsi qu'une japonaise nommée Sachiko-chan. Puis, quand elle a commencé le lycée, elle est allée à une école professionnelle spéciale  pâtissières pour étudier la cuisson.

     

    Elle travaillait dur pour réaliser son rêve de rouvrir le New York MAHO-do, qui appartenait à son mentor bien-aimé Mamie gâteau.Quand Mindy était juste une enfant.

     

    Wow, même Mindy avait trouvé un chemin vers son avenir, alors que j'étais ...

     

    "Doremi, qu'est-ce qui ne va pas?"

     

    "Eh? Oh, ce n'est rien. "

     

    "Oh! Doremi, que s'est-il passé entre toi et Kotake après cet incident?

     

    Gulp.

     

    9
    Noni
    Mardi 5 Décembre à 17:45

    part2 d'après la traduction anglaise de Mo et Misa-chan

    https://ojamajothetranslation.wordpress.com/volume-2/chapter-1/

     

    À ce moment-là, Maggie et Lala ont commencé à rire.

     

    "Eh, quoi de neuf? Ai-je demandé quelque chose d'étrange?

     

    Mindy avait constamment posté Emilie et Sophie, alors je pensais qu'elle connaissait l'ornière romantique avec François et que j'étais coincée dedans.

     

    "Eh bien, c'est une longue histoire, alors je te le dirai la prochaine fois. Mais ton japonais est devenu meilleur. C'est vraiment différent de ce moment où tu as été transféré de New York à notre école. "J'ai rapidement changé de sujet.

     

    "Vraiment? Heheh, c'est à cause de Sachiko-chan. Je suis devenu amie avec elle après que Beth nous l'a présentée.Elle m'a toujours prêté des drames japonais et des DVD d'anime qu'elle avait apportés du Japon, et je les regarde tous les jours.

     

    "Tu es aussi travailleuse que jamais", dit Lala.

     

    "Mindy, tu devrais extraire juste un peu de cette vertu et la donner à quelqu'un que nous connaissons", taquina Maggie en me regardant.

     

    "Quelqu'un? Vous voulez dire moi?! Qu'est-ce qu'il y a avec ça? Boo hoo hoo! "

     

    Sur ce, Mindy rit en agrippant son ventre.

     

    "Hya hya hya hya, Doremi tu ne changez jamais"

     

    "Cela signifie-t-il que je n'ai pas mûri du tout?"

     

    "Ce n'est pas ce que je voulais dire. Ce qui n'a pas changé, c'est ta vertu. "

     

    "Est-ce un compliment?"

     

    "Bien sûr!" Dit Mindy avec un grand sourire et un hochement de tête.

     

    Juste à ce moment, la porte s'ouvrit et Emilie et Sophie se précipitèrent joyeusement.

     

    "Mindy, bon retour!"

     

    "Emile,cela fait longtemps que l'on ne c'est pas vu!"

     

    Toutes les deux ont échangé de nombreux câlins, tout comme je l'ai fait il y a un moment.

     

    "Tu es enfin de retour, Mindy!"

     

    "Sophie, j'ai voulu te revoir. Yay!"

     

    "Yay!"

     

    Mindy et Sophie se regardèrent chacunes avant de s'enlacer.

     

    En les regardant, j'ai largement souri.

     

    Nous ne nous étions pas rencontrés depuis plus de trois ans, alors c'était incroyable de voir comment nous avons réussi à nous réunir comme au bon vieux temps en un instant.

     

    C'était probablement une sorte de magie entre amis proches, différente de la magie des sorcières

     

    "Nous avons juste besoin de Loulou ici, et ce sera comme au bon vieux temps", a déclaré Maggie avec un sourire.

     

    "Oh, Loulou vient de m'envoyer un mail disant qu'elle ne peut pas venir aujourd'hui à cause des auditions," dis-je.

     

    Un regard de déception traversa le visage de Mindy une seconde avant qu'elle ne sourit et dit: «Loulou travaille dur. Je suis impatiente de la revoir. "

     

    Mindy était comme un livre ouvert, et vous pouviez dire comment elle se sentait juste en regardant son visage. Mais maintenant, il semblait qu'elle était devenue plus mature.

     

    Comme nous avons commencé à parler, nous avons vite oublié le temps qui passe.

     

    Le ciel devint bientôt sombre devant la fenêtre.

     

    Juste à ce moment, nous avons entendu le bruit familier des roues de chariot.

     

    "Ça ne peut pas être!"

    En panique, nous nous sommes précipités dans la cour pour voir la voiture de la Reine descendre du ciel nocturne dans une tempête de pétales.

     

    Aux commandes, Camille le conseiller de la reine. Elle descendit de la voiture, ouvrit la porte et la reine sortit.

     

    "Votre Majesté, nous sommes vraiment désolés de vous avoir obligée de faire tout ce chemin", a déclaré Maggie en se mettant à genoux et en baissant la tête. En panique, nous avons imité ses actions.

     

    "Tout le monde a l'air bien," répondit la reine avec un sourire.

     

    Pourquoi la reine du monde des sorcières est-elle venue jusqu'au monde des humains? Elle avait déjà rencontré Mindy pour faire d'elle une apprentie sorcière la nuit dernière ...

     

    Sentant notre confusion, Mindy a expliqué: «C'est moi qui ai demandé à la Reine de venir.

     

    "Que voulez-vous dire?" Demandai-je.

     

    «Mindy m'a raconté comment elle s'était entraînée comme boulangère à New York, alors je voulais mettre cela à profit et faire de MAHO-do une suite house», explique Majorika cette fois.

     

    "Donc nous ne vendrons plus de produits magiques?" Demanda Emilie

     

    "Maggie, je pense que tu voulais dire" gentil ", pas" suite ", répliqua Sophie.

     

    "Humph. Cela n'a pas d'importance. Plus important encore, êtes-vous daccord avec ça? "

     

    "Bien sûr! Je veux goûter le gâteau de Mindy bientôt, "je l'ai dit, et Maggie m'a jeté un coup d'oeil.

     

    "Honnêtement, c'est tout ?! N'as-tu pas considéré les intentions de Mindy et mon affection parentale ...? "

     

    "C'est juste une couverture. C'est parce qu'une confiserie fait plus d'argent qu'un magasin de produits magiques, n'est-ce pas?

     

    "Lala! Ne dites pas de telles choses sans fondement sur moi! "

     

    Lala sortit sa langue, et nous avons tous ri.

     

    Mais c'était vrai. Quand nous étions à l'école primaire, je me souviens que le MAHO faisait le plus d'affaires quand il s'agissait d'une maison douce, comparé à un magasin de produits magiques, ou à un magasin de fleurs.

     

    "Très bien, tout le monde, s'il vous plaît préparez-vous. Camille, présentez les objets. "

     

    "Oui votre Majesté!"

     

    Elle claqua des doigts, et une boîte contenant quatre Parara taps(en fr sa ce trad "robinet" mais c'est les bracelet pour ce transformé) apparut devant nous.

     

    "Wow, ce sont les Parara taps!" Cria Sophie.

     

    "C'est tellement nostalgique!" Ajouta Emilie

     

    "Nous aurons aussi de nouveaux uniformes!", A déclaré Mindy.

     

    "J'aime vraiment cet uniforme! Il peut inverser pour devenir l'uniforme pâtissier ", ai-je déclaré.

     

    "Doremi, les femme pâtissiers  sont plutôt connus sous le nom de pâtissières", m'a informé Mindy.

     

    "Oui, oui, c'est ce qu'ils disent à la télé et dans les magazines aussi. Pâtissière? Cela paraît bien!"

     

    Nous étions tous en train de bavarder avec excitation quand Camille, sans expression, s'éclaircit la gorge et dit, "Vous devez redonner vos ancienne consle magique avant de prendre les Parra taps."

     

    Nous avons hoché la tête, sorti les anciennes consoles de nos poches et les avons renvoyés dans la boîte avant de prendre les nouveaux

     

    "Très bien, transformons-nous," dit Sophie et nous inclinâmes la tête alors que nous tapotions le poignet de Parara sur nos poignets gauches et glissions les bagues sur nos doigts.

    "D'accord, allons-y," criai-je.

     

    La reine m'entendant avertit rapidement: «Doremi! Quand les uniformes d'apprentis sortent ... "

     

    "Je sais, je dois l'imaginer adapté à ma taille actuelle, n'est-ce pas?"

     

    La reine hocha la tête avec un sourire ironique.

     

    "Hmm?"

     

    Mindy me regarda d'un air incompréhensible et Sophie lui murmura quelque chose à l'oreille.

     

    Elle doit raconter l'incident à Mindy en mai dernier, quand nous sommes devenus des apprentis sorciers pour la première fois après trois ans. Je n'avais pas tenu compte de l'avertissement de la reine quand nous nous sommes transformés, alors j'ai mis un uniforme de la taille d'un enfant à la fin qui montrait mes sous-vêtements. Sérieusement, Sophie!

     

    "Hya hya hya hya."

     

    Je le savais! Voyant Mindy serrer son ventre et rire, je me sentais juste un peu pathétique.

     

    Camille s'éclaircit de nouveau la gorge, et Mindy arrêta de rire et me dit avec un clin d'œil, "Doremi tu est toujours la même."

     

    Oui, je suis toujours aussi maladroite. Boo hoo hoo.

     

    "Alors, allons-nous commencer?"

     

    La voix d'Emilie nous a ramenés, et nous avons frappé deux fois le Parara.

     

    Les Parara et les bagues brillaient alors que le pouvoir magique se déchaînait, et nous avons tous fait nos danses pour achever la transformation.

     

    Gants, bottes, robe, chapeau. Chaque objet est apparu dans un éclat de lumière, et nous sommes devenus des apprentis sorciers.

     

    "Pirouli piroula et voilà x4!"

     

     

    Après avoir dit nos lignes et frappé nos poses, nous nous sommes tous réunis pour une dernière pose cool.

     

    "Mo ~ tto! Apprenti sorcière, version 16! "

    https://ojamajothetranslation.files.wordpress.com/2013/12/c1-11.jpg

    10
    Noni
    Mardi 5 Décembre à 17:59

    part3

    Cependant, le visage de Loulou me traversa l'esprit un instant. on se sentait un peu seul sans elle ici ...

     

    "Rénovons ensemble le MAHO-do ensemble. Premièrement, invoquez vos Porons pour une scène magique "

     

    Nous avons hoché la tête aux mots de la reine, et avons frappé nos Parara une fois. Un nouveau Poron, la Suite ... Je veux dire, Sweet Poron est apparu, et nous l'avons aligné devant nous.

     

    "Pirika paporina, librement!"

     

    "Pilipili poupaloura, avec souplesse!"

     

    "Pamekilak larilori, sonorously!"

     

    "paparouna parouta, avec éloquence!"

     

    En chantant nos chants, nous avons tenu nos Sweet Porons en haut, avec le mien au centre et les trois autres autour d'un cercle.

     

    "Étape magique!" Nous avons crié, et Magical Stage est apparu.

     

    La reine leva la main droite vers le ciel.

     

    "MAHO-fais, change!"

     

    Au commandement de la Reine, le MAHO-do fut immédiatement entouré d'une sainte lumière blanche avant de se transformer en une maison de bonbons.

     

    Avec des tours ressemblant à un gâteau de mariage, et le bâtiment principal et la terrasse de café ressemblant à un magasin de bonbons, il ressemblait à ce qu'il faisait dans le passé.

     

    "Cette version de MAHO-do est aussi nostalgique", a déclaré Lala, et nous avons hoché la tête vigoureusement d'accord.

     

    "Très bien, tout le monde. S'il vous plaît, créez de délicieux friandises et amenez de la joie aux gens ", dit la Reine en montant dans sa voiture.

     

    Comme nous nous rassemblions sur le côté de la voiture pour renvoyer la reine, elle passa la tête hors de la fenêtre de la voiture.

     

    "Si vous faites de délicieux gâteaux, s'il vous plaît, faites-le aussi dans le monde des sorcières," dit-elle.

     

    "D'accord!"

     

    La Reine hocha la tête de satisfaction, puis commanda, "Majorin."

     

    Oui, Votre Majesté! »Majorin fit rouler la voiture en frappant doucement le cheval avec un fouet. La voiture s'est envolée dans le ciel nocturne dans une tempête de pétales.

     

    "Merci, Votre Majesté!" Nous avons crié et agité comme nous l'avons envoyée.

     

    Ensuite, nous nous sommes tournés et nous nous sommes jetés dans le MAHO-do, maintenant transformé en une maison de bonbons, courant dans le magasin et les tours pour regarder tout.

     

    "Les vitrines et les étagères pour les marchandises sont toujours les mêmes", observai-je.

     

    "Les ustensiles pour faire des bonbons sont tous là aussi", a ajouté Hazuki-chan.

     

    "La cuisinière est la même, aussi!" Cria Ai-chan.

     

    Notre fourneau de cuisine était une antiquité, faite d'un four, d'un brûleur à gaz et d'un poêle combinés en un, et était un élément essentiel dans notre processus de fabrication de bonbons.

     

    "Jetons un coup d'oeil à l'intérieur des tours aussi! Allons-y! "Insista Mindy

     

    L'intérieur des tours était le même qu'avant. La machine à confectionner des bonbons et des chocolats était joliment installée dans l'atrium.

     

    «D'accord, je vais faire des bonbons!» Déclarai-je en appuyant sur mon Parara.

     

    J'ai enlevé mon costume d'apprenti sorcière, qui s'est retourné pour révéler un  pâtissier ... je veux dire, un uniforme de pâtissière. Nos costumes étaient maintenant réversibles comme ça.

     

    Je tirai rapidement sur l'uniforme de pâtissière, je changeai mon chapeau en un bandeau, des bottes de sorcière en bottes de pâtissière, et fis disparaître mes gants.

     

    Maggie m'arrêta juste au moment où j'allais monter les escaliers vers la partie supérieure de la machine à confiserie.

     

    "Attend une minute, Doremi! Nous n'avons pas encore d'ingrédients. Qu'as-tu l'intention de faire?

     

    "Hein?! Oh c'est vrai. Ahahaha. "

    11
    Noni
    Mercredi 6 Décembre à 10:34

    Juste à ce moment, nous avons entendu une voix chantante familière à l'intérieur du magasin.

     

    C'était Délia, la sorcière grossiste

     

    De retour au magasin principal, nous sommes impatientes de vous voir dans la cuisine. Cependant, la porte s'ouvrit et Délia entra.

     

    "Bonsoir, tout le monde au MAHO-do ~ Sa faisait longtemps, Mindy ~ C'est Délia, la grossiste~" Nous avons un accueil d'une voix chantante avant de continuer. "J'ai entendu que le MAHO est devenu une" sweet house", alors je suis venu avec tous les produits dont vous aurez besoin pour faire des bonbons."

     

    Avec cela, elle a agité son Poron et une montagne de marchandises est apparue. Il y avait de la farine, du beurre non salé, de la crème fraîche et plus encore.

     

    Si vous avez besoin de fruits comme des fraises, des kiwis ou des framboises, faites une commande et je les apporteai à tout moment. Voici la facture. "

     

    Mindy, qui se tenait à côté d'elle, prenait le relais.

     

    "Le prix a de nouveau augmenté?" Demandai-je en regardant Délia, mais Mindy pencha la tête d'un côté.

     

    "Non, c'est en fait moins cher que la dernière fois que nous avons acheté ces choses."

     

    "C'est vraiment sympa, venant de Délia", songea Sophie

     

    "Ho ho ho ho MAHO-do est toujours mon client, et j'espère que cela se passera aussi  dans le futur, c'est normal que je fasse une réduction,pour aujourd'hui."

     

    Avec ça,Délia agita son Poron et disparut dans une bouffée de fumée.

     

    "D'accord, avec ça, faisons des bonbons et des gâteau",et rassemblons les ingrédients nécessaires.

     

    "Doremi, as-tu la faim?" Demanda Mindy

    "Maintenant que tu l'as dit, il est temps de dîner", dis-je.

     

    "Dans ce cas, laissez-moi faire un gâteau pour tout le monde", a déclaré Mindy

     

    "Oh vraiment?" J'ai demandé

     

    "J'attends avec impatience", ajoute Emilie

     

    "Mindy, je vais t'aider, dit moi ce qu'il faut que je fasse", dit Sophie

     

    «D'accord, Sophie, allume le four s'il te plaît.

     

    "D'accord."

     

    Sophie a creusé à travers les matériaux.

     

    "Lala, as-tu des citrons?" Demanda Mindy.

     

    "Oui, il y a des citrons dans le frigo."

     

    "Très bien, alors commençons!"

     

    Suivant les instructions de Mindy, nous avons commencé à faire le gateau.

     

    Ses instructions sont claires et précises car elle nous a appris à mesurer les ingrédients et à utiliser le whisky. Ses compétences transfèrent la pâte dans le moule.

     

    Oui, elle ressemble à une vrai boulangère.

     

    Après avoir fait cuire le gâteau sur la cuisinière, nous avons partagé et pris une bouchée chacun.Son goût délicieux était vraiment émouvant.

     

    À ce moment-là, je savais que le, «MAHO-do sweet house» était lié au succès.

    Et ce sentiment s'est réalisé.

     

    Grâce aux conseils stricts mais précis de Mindy et à ses recettes spéciales, nos compétences en fabrication de confiseries se sont nettement améliorées.

     

    En conséquence, la journée d'ouverture de MAHO-do, qui a eu lieu 5 jours plus tard, a été un énorme succès, et la plupart de nos bonbons ont été vendus.

     

    Au milieu de cela, nous avons reçu une grosse surprise.

     

    Nos tout premiers clients du MAHO-do, récemment rénové, n'étaient autres que Mlle Kiki, notre professeur de classe élémentaire, et Leon aka Yamaki-sensei, notre professeur titulaire actuel.

     

    L'heure d'ouverture du magasin était 10 heures, et juste au bon moment, nous avons entendu le rugissement des moteurs de motos. Ils se sont garés juste en face de l'entrée, et nous avons eu peur quand ils sont entrés dans le magasin.

     

    Cependant, une fois qu'ils ont enlevé leurs casques et nous les avons reconnus, j'ai vraiment eu envie de tomber sur le sol en soulagement.

     

    Peu importe ce que j'en pensais, cette scène avec eux était incroyable.

     

    "Mlle Kiki, est-ce que ... vous êtes aussi un ancien motard?", Ai-je laissé échapper en me rappelant que Leon était l'ancien leader du légendaire "Misora ​​Bakuretsu Biker Gang".

     

    En entendant cela, Mlle Kiki serra son ventre et rit. "Oh non. Je suis juste amie avec Yamaki-sensei. Sa femme, Minako-san, était aussi mon amie à la Karen Girls 'Academy. "

     

    "Hahahaha, je semble être entouré de belles femmes. Cela doit être le sort d'une tueur de femmes, se vanta Leon.

     

    Certainement pas.

     

    Il pouvait parler, même avec son visage de caméléon.

     

    Pendant que nous discutions, les clients ont commencé à inonder le magasin.

     

    Les affiches que nous avons collées autour de la ville, ainsi que les dépliants que nous avons distribués à l'extérieur de la gare, étaient efficaces, mais la plupart des clients étaient des camarades de classe à l'école primaire, au collège et au lycée.

     

    Leon et Mlle Kiki ont acheté des gâteaux pour leurs familles et sont partis précipitamment, afin de ne pas provoquer de chahut.

     

    Juste quand je voulais en savoir plus sur leur histoire.

     

    Cependant, je me suis senti béni de les avoir comme professeurs. Même s'ils insistaient sur le fait qu'ils ne faisaient que passer, je savais qu'ils étaient inquiets et qu'il s'assurais que tout allait bien.

    ~~~~~

    Malheureusement, seulement la moitié des biscuits que j'ai fait ont été vendus. Apparemment, ils ont bien goûté; c'était bon mais ils étaient difformes.

     

    Je voulais faire des biscuits sous la forme de notes de musique, mais tout le monde a dit qu'ils ressemblaient plutôt à des têtards.

     

    "Eh bien, ce fut un énorme succès pour notre premier jour!" a déclaré Sophie.

     

    "C'est certainement à cause de notre article super vedette", "le tourbillon bien-aimé" ", a déclaré Emilie heureuse

     

    Le "Tourbillon" était le gâteau que nous avons fait au coeur de la reine sorcière de deux règnes. Son nom était Tourbillon, ce qui signifie "spirale".

     

    C'est la douceur ultime, faite de nombreux rouleaux suisses pour créer des spirales, placé sur le dessus de mousse et enduit de confiture.

     

    "Tout à fait, Mindy était déjà là", gloussa Maggie en la tapotant sur l'épaule.

     

    Mindy répondit d'un air taquin en souriant

     "Grâce à ça, je n'ai pas eu l'occasion de sortir de la cuisine",

     

    «Tu as fait un travail merveilleux», Lala apporta des tasses.

     

    Au moment où nous commencerons à manger les biscuits, la porte s'ouvre pour révéler Loulou

    "Tout le monde, je suis vraiment désolé de ne rien pouvoir faire pour vous aider."

     

    "Qu'est-ce que tu dis, Loulou, je suis si contente que tu sois venu!" Dit Mindy en allant embrasser Loulou

     

    "M-Mindy ... je ne peux pas respirer."

     

    «Désolé, je veux dire, je suis juste aussi contente!» Dit Mindy avec un grand sourire alors qu'elle conduisait Loulou à la table.

     

    "Loulou, il nous reste ces cookies invendus que j'ai laissés, tu en veut?" Demandai-je.

     

    "Merci", Loulou a pris une bouchée de son biscuit avant qu'elle ne commence à parler de la troisième audition qu'elle vient de passer.

     

    "Loulou, ne perds pas espoir, nous te soutenons tous", dis-je.

     

    "C'est vrai, il y a encore beaucoup d'opportunités là-bas, alors ne soit pas frustrés", a ajouté Sophie.

    "Vos leçons ont porté leurs fruits, je suis sûr que ces juges sont tous aveugles", a déclaré Emile

     

    Elle avait raison. Les danses et les chants de Loulou sont aussi bien que par passé. Maman passe ses week-ends chez Emilie, jouant du piano pour accompagner le chant de Loulou.

    Pourtant, nous ne pouvions rien faire d'autre que de dire des choses encourageantes, lui envoyer des mails et de manger des biscuits avec elle comme ça.

     

    "... ce n'est pas ça."

     

    "Huh?"

     

      • Mercredi 6 Décembre à 14:24

        eh beh, toi tu t'es fait chier x)

      • Jeudi 7 Décembre à 14:43

        Salut, merci beaucoup pour cette super traduction <3 on la postera et on ne manquera pas de dire qu'elle vient de toi :) 

        La prochaine fois, envoie nous directement un message, ce sera plus simple :) Merci ! :)

    12
    Noni
    Samedi 9 Décembre à 17:03

    Bonjour et de rien pour la trad 

    13
    Noni
    Dimanche 10 Décembre à 03:40
    Pas vraiment comme je suis assez flemarde je fais un copier coller de la traduction anglaise dans Google traduction je corrige quelques erreurs et voilà même si les trad de béret bobosse et aiko son meilleur je pense que celle de Google trad est "correct" et plus rapide
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :