• Chapitre 4 partie 6

     --Chapitre 4, partie 6 (fin)--

     

    Quand notre voiture entra dans le parking, nous vîmes Tachibana et M. et Mme Léon faisant face à un groupe de garçon à l’air menaçant.

    La scène était extrêmement chargée en tension.

    Nous ne pouvions rien faire d’autre que retenir notre souffle et rester dans la voiture. Seule Helena en sortit.

     

    « Tachibana, je vais bien. »

     

    Après avoir dit  ça, elle courut et se positionna entre les deux groups. C’était une personne insouciante, mais ça, c’était trop extrême.

    Et ce n’est pas tout…

     

    « Vous autres êtes trop extrêmes, m’utiliser pour attire Tachibana ici comme ça. Si quelque chose m’était vraiment arrivé, le groupe Tamaki (tn: la société de ses parents) ne serait pas resté les bras croisés ! »

     

    Sa voix avait tremblé un peu, mais c’était dit.

    Une telle confiance en soi ? C’est bien notre Helena.

    Elle avait bien parlé devant cette bande de garçons effrayant, ses mots les frappants comme des balles.

     

    Mais ce n’est pas le moment de dire ça!

    Nous descendîmes de la voiture, et nous nous plaçâmes devant Helena, comme pour la protéger.

    A cet instant, la mère de Tachibana parla doucement derrière nous. « Les vrais amis deviennent votre force dans les instants difficile. C’est bien qu’Helena ait de telles amies. »

    Nous nous retournâmes pour la voir sourire.

     

    C’est bien pour toi, ça, Helena. Sa mère est devenue ton alliée dans un si court laps de temps.

    Tachibana devrait se calmer maintenant, en voyant Helena. C’était une bonne idée qu’elle vienne, après tout.

     

    La seule raison pour laquelle il était venu se confronter à ces gens était pour sauver Helena. Cependant, il semblait toujours vouloir se venger du gang.

    Son ancien gang s’avança vers nous, mâchant du chewing-gum avec un sourire narquois.

    Immédiatement, Tachibana nous fit reculer derrière lui, et se tint entre le gang et nous, avec Léon et sa femme à ses côtés.

     

    « Tachibana, c’est ton passé qui refait surface. Tu comprends cela, n’est-ce pas ? » Léon parla doucement mais fermement, et Tachibana acquiesça.

     

    « Ferme-là, le vieux. » « Tachibana, tu traînes avec tes parents et des filles maintenant ? C’est tellement pas cool. »

     

    Wow, ils sont tellement effrayants.

    Ces mecs sont ceux qui ont piégé un garçon seul en utilisant une lycéenne, puis qui se sont rassemblés en groupe pour l’affronter. Donc qui sont les vraies mauviettes ?

     

    « Je ne veux pas d’un garçon aussi énorme et effrayant ! » Cria Léon d’une voix forte, complètement différente de son ton calme d’il y a un instant.

     

    « A-attendez, M. Yamaki, qu’est-ce que vous racontez? Ce n’est pas le moment de lancer des jolies piques réfléchies ! » S’écria Sophie.

     

    Entendant Sophie, les garçons ricanèrent entre eux.

    « Oh, maintenant des petits lycéen se moquent de toi » Tout en disant cela, la femme de Léon déplia un manteau qu’elle tenait dans ses bras, et le plaça sur les épaules de Léon par-dessus son tee-shirt blanc. N’était-ce pas un manteau porté par des gangs de bikers délinquants par le passé ?

     

    « Y-Yamaki…? » Les membres du gang se regardèrent et murmurèrent entre eux.

     

    « Qu’est-ce qu’il se passe ? »

     

    « C’est un vieux manteaux de biker. Regarde, il y a plein de mots brodés dessus. » Expliqua Sophie.

     

    Portant son manteau de biker, Léon s’avança vers le gang.

    Pour quelques raisons, le gang commença à reculer.

     

    « Ce manteau n’est pas que pour faire le show » Cria Léon, en tournant les talons et montrant le dos de son manteau au gang.

     

    « Ne pas tenir compte des opinions ; Gang Explosif de Misora, Leader de la troisième génération, Yamaki Rokurou » était brodé au dos.

     

    Les choses avaient soudain pris une tournure hallucinante.  

     

    « Se pourrait-il? Le légendaire… »

     

    Le gang murmurait à nouveaux. Que disaient-ils ?

     

    Je les avais entendus dire le mot « légendaire ».

     

    « Nous sommes désolés! » Tout en disant cela, celui qui semblait être le leader du gang se prosterna soudainement au sol. 

     

    C’était la première fois que je voyais quelqu’un se prosterner dans la vraie vie. Puis, comme une avalanche, tous les autres membres du gang se prosternèrent. Ils tremblaient tous.

     

    Léon attrapa le bras du leader, le releva, et sembla lui chuchoter quelque chose. Le leader rassembla ensuite tous les membres du gang, et le groupe disparu du parking en quelques secondes.

     

    Je pense que les expressions sur nos visages étaient toutes des variations de choc.

     

    Peut-être comprendrez-vous plus l’ambiance si je disais que c’était comme si Mito Komon venait juste de sortir son sceaux. (nt: Mito Komon est une figure importante de la puissante ère Edo, qui déguisé en roturier, parcourrait les campagnes pour attraper et punir les fonctionnaires corrompus. Son sceaux était la preuve de sa réelle identité.)

     

    Un long moment après, Léon nous parla un peu plus de ce monde dont on ignorait tout, où le manteau était un symbole du leader de chaque génération du gang de biker.

     

    Dans tous les cas, c’est vraiment une erreur de juger quiconque sur leur apparence ou sur ce que disent les rumeurs à leur propos.

    Par exemple, nous ne pensons plus que Tachibana n’est rien de plus qu’un garçon effrayant de terminale.

    De plus, Léon et sa femme sont super cools aussi.

     

     

    « Bon, et maintenant? »

     

    Quelques jours après l’incident, nous eûmes une chance de nous regrouper toutes les trois au MAHO-do. 

     

    Après les corvées habituelles et la fermeture du magasin, nettoyant et collant des étiquettes avec les prix, je demandai : « Alors, où ils en sont tous les deux ? »

     

    Je voulais vraiment savoir.

     

    « Eh bien, ils y vont doucement à présent. Tachibana étudie vraiment sérieusement pour devenir vétérinaire, et il est aussi occupé par son petit boulot, donc ils ne se voient pas très souvent. » Expliqua Emilie.

     

    Bon, c’était inattendu, j’imagine.

     

    Et il semblerait qu’Helena parle à Emilie de beaucoup de choses maintenant.

     

    « Vétérinaire? Il y a vraiment trop de rebondissements inattendus dans cette histoire. » Commenta Sophie.

     

    « Helena se demande si elle ne pourrait pas candidater pour la même université que lui, donc elle étudie vraiment sérieusement ces derniers jours. » Ajouta Emilie.

     

    Ahh, je suis tellement jalouse.

    Est-ce que ce sera bientôt à mon tour de connaître une histoire d’amour ?

    Peut-être qu’un jour, je tomberais nez à nez avec un beau lycéen au coin de la rue en allant à l’école.

     

    « Doremi, continue de penser à ça, et tu auras ton propre petit ami bientôt » dit Emilie.

     

    « C’est vrai. Peut-être a-t-il été à tes côtés tout du long » lança Sophie.

     

    Ces deux-là peuvent vraiment lire dans mes pensées parfois!

     

    Héhéhé, j’espère que ça arrivera vraiment un jour…

     

    Les hortensias qui avaient fleuri dans la cour du MAHO-do ont maintenant fanées avec la fin de la saison des pluies.

     

    Et l’été qui arrive, quand les tournesols seront hauts et fleuris, j’aurais définitivement trouvé mon petit ami.

     

     

     FIN DU CHAPITRE 4

    ( rendez-vous au chapitre 5! )

     

    TRADUCTION FRANÇAISE: BOBOSSE


  • Commentaires

    1
    c'est-Tsuki-Makashi
    Samedi 6 Février 2016 à 19:32
    Ohlal !! Il est sorti vite ahah ! Super chapitre, j'ai vraiment apprécié !!! Vivement la suite !
    D'ailleurs je suis dégoutée, j'imai trouvé ou commander tout les romans a 11€ et quelques pieces mais je lis pas le japonais :(

    Sinon, bravo a vous pour tout le boulot que vous faites ! ♡ *^^*
    2
    Samedi 6 Février 2016 à 19:57

    Woah, quelle rapidité de traduction!!!!!!! :D C'est vraiment une super surprise pour tous vos fans ^^

    Pour être honnête, je ne m'attendais vraiment pas à un rebondissement comme ça, ça m'a vraiment surprise. Mais parmi tous les scénarios que je m'étais imaginée, celui là est quand même le moins "dangereux" pour tous nos personnages ^^

    Vraiment hâte de connaitre le chapitre 5 :D

    Encore bravo :D

    3
    Samedi 6 Février 2016 à 21:58

    Partie assez palpitante, mais je me demande de quoi parle la prochaine sachant qu'aucune indice à été révélé, ou alors ça parlerais d'amooooouuuuurrr, serait-ce un retour d'akatsuki ou de kotake ou alors rien avoir et ça part sur un autre sujet, bref le suspence est à son comble :)

     

    4
    Dimanche 7 Février 2016 à 10:34

    Merci à tous de vos gentils commentaires ^^ 

    @kai-kun je peux te donner un indice...ça parle de pêche!! (si si, c'est pas une blague x) )

      • Doremi-chan
        Dimanche 20 Mars 2016 à 11:12
        Si ça prie de pêche les pêches (le fruit) La pêche (le truc avec les poisson)
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    5
    Sakurako
    Lundi 7 Mars 2016 à 15:01

    J'ai beaucoup aimé cette partie. En tout cas je vous souhaite un bon courage et une bonne continuation au niveau de la traduction, car je sais que ce n'est pas toujours évident et que cela prend du temps ! smile

    6
    Doremi-chan
    Dimanche 20 Mars 2016 à 11:08
    C'est trop bien j'attendais impatiemment cette partit !!! Au fait superbe boulot les notes traductrice et les explications c'est le top du top du top .continuez comme ça !!! (J'attend de voir là suite
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :