• Chapitre 3 partie 5

    « Bon maintenant, et si on s'occupait des baguettes ? » déclarais-je

     

    « Ouii » s'exclamèrent les filles à l'unisson

     

    « C'est toujours « DO-MI-SOL-DO, non ? »

     

    « C'est ça » déclara Camille

     

    « C'est parti ! »

     

    Nous pressions toutes en même temps les boutons « Do » « Mi » « Sol et « Do » de nos consoles, qui se trouvaient maintenant sur notre poitrine.

     

    Nos Cristaux respectifs sortirent de nos consoles.

     

    « Mais, c'est un Cristal ? Moi qui étais certaine de tomber nez à nez avec un Tricordéon ! »

     

    Sophie était en droit d'être choquée.

     

    Il y a sept ans de cela, quand nous sommes devenues apprenties, les Bâtons qui étaient sortis de nos consoles étaient le Cracordéon pour moi, le Bicordéon pour Emilie, et le Tricordéon pour Sophie.

     

    Oh, c'est vrai.

    C'est nouveau pour vous tout ça.

     

    Ce que l'on appelle les Bâtons, ou les Baguettes, ce sont des sortes d'outils que l'on utilise pour extérioriser nos pouvoirs. Une sorte d'instrument de musique. Mais nous ne pouvions nous servir de nos Baguettes qu'à condition d'y avoir inséré des Boules Magiques.

     

    Seulement par la suite, nos Cristaux étaient créées pour chaque apprentie ayant atteint l'examen de niveau 9 (NT : The 6th Level dans la version orginale. Me demandaient pas pourquoi) à partir de nos Baguettes et d'un instrument que nous chérissions. J'avais choisi mon petit piano, Emilie son tout premier violon, et Sophie un harmonica que ses parents lui avaient offert étant enfant.

     

    Nous voyant toutes choquées devant ces Cristaux, Camille nous expliqua :

     

    « Après que la Reine ait eu vent de votre histoire par Maggi Grigri, elle prit la décision de vous remettre vos Boules de Cristal, qui seront plus pratiques et qui ont de plus puissants pouvoirs »

     

    « J'ai utilisé ma magie pour ramener à la Reine vos fameux instruments, utilisés il y a des années pour former vos Boules Magiques »

     

    « La Reine a opéré la fusion il y a peu »

     

    Nous étions touchées en plein cœur par la bonté de sa Majesté.

     

    « Nous vous remercions pour tout ! » exprimait-on en cœur, avec un geste de la main.

     

    Puis nous quittions le Palais, sur nos balais, et la Reine, toujours en grande réflexion.

     

    //

     

    Le jour suivant, qui tombait un dimanche, nous quittions la boutique avec l'accord exceptionnel de Maggi Grigri, et nous envolions vers Wakkanai, à Hokkaido, sur nos balais.

     

    Il pleuvait à grosses gouttes au dessus des régions de Kanto et Tohoku, et ce fut difficile de maintenir le cape sans voir plus loin que le bout de notre balais. Pourtant une fois passé cette zone, les sombres nuages s'écartèrent et un beau ciel bleu apparut.

     

    Chapitre 3 partie 5

    « Yiiiii-haaaaaaaaaaaaa »

     

    « Les balais resteront toujours plus efficaces que le bus ! »

     

    Transcendant les nuages, comme nous l'aurions fait sur terre avec nos vélos, Sophie et moi nous amusions à nous dépasser l'une l'autre pour voir qui avait gardé les meilleures aptitudes. Emilie nous suivait non sans peine, riant à nos bêtises et chevauchant son balais de travers, comme elle le faisait étant enfant.

     

    « Ca fait tellement de bien ! » hurla Emilie avec un énorme sourire

     

    Nous nous amusions tellement. Etre une apprentie, croyez-moi sur parole, il n'y a rien de meilleur !

     

    //

     

    Nous avions quittés Misora vers 5 heures du matin, et nous arrivions aux abords de Wakkanai, l'une des zones les plus au nord du Japon, vers 11 heures.

     

    Ne connaissant pas vraiment la région, nous avions vérifié plus de fois que nécessaire que personne ne nous voyait, pour nous poser sur le haut d'un building immense, juste en face de la gare.

     

    « Comment devrions nous procéder pour retrouver Loulou ? » demanda Emilie

     

    « Nous aurons besoin du Cercle Magique ! » fis-je remarquer.

     

    « Nous en avons déjà fait des dizaines, on va y arriver ! » s'exclama Sophie.

     

    « Ok les filles, c'est parti ! »

     

    Nous nous sommes rapidement positionnées pour former un triangle, comme dans le temps. Puis nous avons procédé de même :

    DO-MI-SOL-DO.

    Et nos consoles respectives apparurent dans un éclat.

     

    « Ca fait tellement longtemps ! Je me sens toute excitée ! ». Sophie et Emilie rièrent de bon cœur, puis se concentrèrent.

     

    « On sait toutes les trois et depuis des années que le Cercle Magique ne fonctionnera pas si nos trois cœurs ne sont pas reliés, et si nous ne sommes pas totalement concentrées. Alors Dorémi, ne t'avise même pas de penser aux steaks ! » plaisanta Sophie.

     

    « Pou-pourquoi penserais-je à cela ? »

     

    J'aimais peut être les steaks, mais j'étais redevenue une apprentie et étais venue à Wakkanai dans le seul but d'aider Loulou. C'était clairement ma priorité numéro une.

     

    « Gnagna. Bon, on peut peut être commencer maintenant ? »

     

    Emilie acquiesça vigoureusement, et nous nous décidions à commencer enfin.

     

    « Pirikala Paporina Pekélatou Pépélato ! »

     

    Une jolie mélodie de piano provint de ma console à la fin de mon intervention.

     

    Ensuite, Emilie se prépara et intervint à son tour :

     

    « Pilipili Poupaloura Poupalou ! »

     

    Une mélodie jouée par un violon se fit entendre.

     

    Puis vint le tour de Sophie juste après, qui s'élança :

     

    « Pamécilac Larilori Palou ! »

     

    La petite mélodie sifflante d'un harmonica parvint à nos oreilles.

     

    « Cercle Magique ! »

     

    Nous nous concentrions comme une seule personne. Nos cœurs étaient parfaitement connectés, alors qu'une lumière blanche jaillit dans le ciel, et que le sol sous nos pieds se fit rose soudainement.

     

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Aujourd'hui, j'ai juste mis 25 MINUTES pour trouver comment publier cette partie. 

    On n'arrête pas le progrès.

    Je crois que cette partie est un peu plus longue que la précédente. En tout cas, ça m'a beaucoup plu de la traduire. 

    Rendez-vous d'ici peu, et merci encore à tous <3

    Aicko-Chan

     

    P.S: Le compte Twitter du blog est ouvert, ainsi que ma page Tumblr personnelle, qui n'attend que vous.

     

    P.P.S: Il doit y avoir un max de fautes, mais pitié, m'en voulez pas, je suis malade A CREVER.


  • Commentaires

    1
    Lundi 8 Décembre 2014 à 16:16

    J'adore! Merci pour cette traduction ^^

    Et remets-toi bien ^^

    2
    Lundi 8 Décembre 2014 à 17:09

    Merci  à toi ! <3

    3
    Lundi 8 Décembre 2014 à 23:19

    C'est super, merci et bravo à toi !!  <3

    4
    Mardi 9 Décembre 2014 à 14:44

    Merci à toi ;)

    5
    Mardi 9 Décembre 2014 à 20:10

    Chouette! Partie 5 :D
    J'ai repéré à peu près 4 ou 5 fautes. Je t'en fais part, si tu veux... :P

    6
    Mardi 9 Décembre 2014 à 21:40

    Oh lala trop bien :D

    Vivement la suite, on va peut être enfin voir Loulou *^^*

    7
    Nadeshiko67
    Mercredi 10 Décembre 2014 à 12:39

    c'est moi  ou les chapitre sont courts ? bon, sinon c'étais super si il falais se suicider pour regarder je le ferais et avec plaisir !

    8
    Mercredi 10 Décembre 2014 à 16:05

    Merci Cleck, mais va te faire voir x) 

    Je fais pas de fautes, c'est le français qui se plante. 

    Merci beaucoup tout le monde <3

    9
    Nadeshiko67
    Mercredi 10 Décembre 2014 à 17:37

    je répond au nom de tout le monde (j'espère) "Derien !"

    10
    Gwen
    Dimanche 18 Janvier 2015 à 12:40

    Vivement la suite!!!!!! J'ai hâte.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :